Herrikoa existe grâce à l’épargne solidaire de ses nombreux actionnaires, en très grande majorité des particuliers auxquels s’ajoutent la Région Nouvelle Aquitaine, la CCI de Bayonne-Pays Basque, BPI France, des établissements financiers ainsi que de nombreuses entreprises et associations locales.
 

Cette coopération financière entre de nombreux épargnants d’horizons et de profils très divers constitue notre principale richesse.

Nos actionnaires témoignent

Maryse Cachenaut

Maryse Cachenaut est une figure emblématique de l’agriculture durable au Pays basque. Installés depuis 1995 sur l’exploitation familiale, elle élève avec son mari des brebis laitières et s’est lancée dans la culture des cerises d’Ixassou.

Membre fondatrice d’EHLG, Maryse Cachenaut a participé au lancement de Lurrama. Alors quand on lui parle de solidarité et de sauvegarde des emplois au Pays basque, cela résonne, forcément.

«J’ai souscrit à Herrikoa dès les années 90 comme mes parents l’avaient fait avant moi, parce que coopérer à la création d’emplois est essentiel à mes yeux et que je partage les valeurs de solidarité et de volonté de se prendre en main prônées par Herrikoa»

Plus tard, on la retrouve à la création de Lurzaindia, qui, sur le même modèle que Herrikoa, a pour vocation de mobiliser l’épargne populaire pour acheter collectivement des terres afin de soutenir l’essor d’une agriculture paysanne sur notre territoire. «Avec Lurzaindia, mon lien avec Herrikoa s’est encore resserré car nous profitons mutuellement d’un emploi partagé. Une nouvelle preuve que la solidarité est une force au Pays Basque.»

Maryse voit même dans Herrikoa un précurseur de crowdfunding. « Dès le début des années 80, Herrikoa a su convaincre un grand nombre d’habitants de mettre en commun une partie de leur épargne pour l’investir dans des projets locaux créateurs d’emplois, ce qui n’était pas évident car ce concept était totalement novateur à l’époque. Et la réussite d’Herrikoa fait souffler un vent d’optimisme pour développer ce territoire ». Un optimisme qui continuera longtemps à animer Maryse et que nous partageons.

Patrice Lagisquet

On connait le Patrice Lagisquet joueur de rugby, à Bayonne et à Biarritz, international (46 sélections en équipe de France) puis celui entraîneur au Biarritz Olympique et de l’Equipe de France. On connait moins en revanche, l’entrepreneur.

« J’ai créé mon cabinet d’assurance en 1986 alors que j’étais encore joueur professionnel». Associé aujourd’hui, ses sociétés d’assurance et de courtage emploient 12 personnes. «Nous faisons partie d’un réseau international d’assurance très connu, mais avons également développé des segments plus pointus en direction des sportifs de haut niveau».

C’est à l’occasion d’un rendez-vous dans l’entreprise SOKOA que Patrice Lagisquet entend parler pour la première fois de Herrikoa. «Nous étions dans les années 1990. A l’époque les outils de financement participatif dédiés à la création d’entreprises n’étaient pas très répandus, pour ne pas dire inexistants. L’originalité de ce modèle de coopération et ses répercussions concrètes en termes d’emploi sur le pays basque m’ont plu. En tant qu’entrepreneur mais également en tant qu’habitant de ce territoire, j’ai tout naturellement souscrit au capital de Herrikoa.» Une souscription qui en appellera d’autres … « dans le cadre de mon activité, nous assurons souvent des projets soutenus par Herrikoa. C’est une vraie fierté de voir le nombre de ces projets croître.» Un sentiment qui pousse Patrice Lagisquet à abonder de nouveau au capital de Herrikoa. «Je participerai bien sûr à cette nouvelle souscription et espère que d’autres suivront». Nous l'espérons aussi.

Mikel-Iban ORUEZABALA

"J'ai découvert Herrikoa par le biais d'un proche déjà actionnaire.

Les raisons de mon engagement remontent quelques années en arrière alors que j'étais parti tenter ma chance à l'étranger : bien qu'ayant eu la chance de réussir à y trouver du travail et acquis une expérience qui m'a notamment permis de revenir depuis vivre et travailler "au pays", je me suis souvenu des débuts marqués par certaines difficultés mais aussi et surtout par l'aide de certaines personnes qui a été déterminante.

Cette aide, je souhaitais à mon tour en faire profiter à d'autres entrepreneurs. Et notamment localement. J'ai donc rejoint Herrikoa. Enfin, l'idée d'entreprendre me trotte encore en tête mais étant actuellement salarié, j'aime penser que j'entreprends aux côtés des entrepreneurs basques via Herrikoa."

Dominique Rey

"J’ai connu Herrikoa dans le cadre de mon activité professionnelle, à travers des dossiers où nous avons parfois travaillé ensemble dans l’accompagnement de PME et PMI locales.

Ma décision d’être un “modeste” actionnaire s’explique par la volonté déjà de remercier les fondateurs pour cette belle initiative qui allie accompagnement financier certes, mais également humain et de contribuer à la pérennité de ce bel outil de développement économique local.

Dans un contexte économique compliqué où l’on demande beaucoup aux chefs d’entreprises, je suis persuadé que Herrikoa permettra à certains de créer leur projet, à d’autres de passer un cap difficile et de fait, maintenir et développer une activité et des emplois au PAYS BASQUE."

Vincent Beloqui

"J'ai 33 ans, vis à Mérignac et suis originaire de la côte basque.

J'ai choisi de devenir actionnaire de Herrikoa car je voulais donner un sens à mon épargne. Décider de ce que je fais de mon épargne est un acte citoyen par lequel je soutiens l'activité économique d'un territoire qui m'est cher.

Herrikoa, par sa renommée, son sérieux et son ambition est la preuve que chacun peut participer à son niveau à la vitalité économique et sociale de sa région."